Trois semaines après l’annonce du retrait de l’Accord de Paris par Donald Trump, les experts commencent à y voir plus clair sur les principales conséquences de cette décision. Un coût écologique estimé à 500 millions de tonnes de CO2, un retrait qui pourrait intervenir dès 2018 et une renégociation a minima sont à craindre.

Le séisme qu’on pouvait craindre n’a pas eu lieu. La sortie des États-Unis de l’Accord de Paris, annoncée le 1er juin par Donald Trump, n’a pas …

from Ecologie 3.0 http://ift.tt/2swtsSf
via IFTTT

Publicités

Publié par

davidzentao

sound designer, producer and dj, revue de presse 3.0, écologie https://about.me/david.zentao flipboard digital surfer http://www.dailymotion.com/davidzentao